mercredi 18 janvier 2017

Mais non Mme Martin, c'est pas compliqué l'économie ! De Bruno Gaccio




Le livre : 

Mais non Mme Martin, c'est pas compliqué l'économie ! De Bruno Gaccio aux éditions Les liens qui libèrent, 188 pages, 15 € 00.
Publié le 9 octobre 2015.



Pourquoi cette lecture : 

J'aime bien Bruno Gaccio, il m'est sympathique et un auteur de talent. 
Je l'ai vu présenter son livre à "On n'est pas couché" il y a plusieurs mois de cela et j'ai eu envie de le découvrir. J'ai juste pris mon temps parce que j'ai envie de lire tellement de titres qu'il me faudrait plusieurs vies. 



Le pitch : 

L'économie ça commence chez soi. En partant d'histoires presque vraies qui arrivent à des madame Martin anonymes, Bruno Gaccio décrit les mécanismes économiques qui régissent notre existence. Comment par exemple, en spéculant avec 200 euros par mois seulement madame Martin du Havre s'auto-licencie, comment madame Martin de Lisieux se retrouve dans la spirale infernale du crédit, de la dette, des intérêts et finalement de l'esclavage, ou comment madame Martin de Londres invente un fond spéculatif avec lequel sa banque gagne, que l'action monte ou qu'elle baisse... 
Sept madame Martin pour comprendre la vie économique en partant des conséquences concrètes. Toutes ces madame Martin sont reliées entre elles par une autre femme, blonde et extrême, omniprésente dans leur univers. Le chaos est la porte d'entrée de tous les espoirs. Nous vivons aujourd'hui le chaos, demain l'espoir ?



Ce que j'en pense : 

Si vous pensez que Bruno Gaccio n'est pas un économiste de haut vol, vous avez à la fois raison et tort. 
Raison parce que ce n'est pas son métier. En effet, il est plutôt dans le circuit créatif, artistique, bref, cela fait beaucoup moins sérieux tout d'un coup. 
Tort parce que même si ce n'est pas son métier, il a su se documenter, chercher de quoi étayer ses raisonnements, bref, il a bossé pour fournir un écrit de qualité tout comme il le faisait du temps des Guignols de l'info. Tout était véridique sur le fond, la forme était une enveloppe plus fantaisiste. 

L'économie, on veut nous faire croire que c'est vraiment une affaire de spécialistes. On nous met de beaux écrans de fumée et hop. Oui, sauf que beaucoup ont envie de comprendre parce que trop, c'est trop. Et puis, ce livre est aussi une mise en garde pour que nous soyons plus éclairés et donc que l'on ne fasse pas d'autres erreurs en voulant bien faire. 
La vérité, c'est que oui l'économie, c'est complexe, mais que les lignes directrices sont parfaitement accessibles à tout le monde. 
J'ai eu la chance de suivre plusieurs options d'histoire économique et sociale au cours de ma formation universitaire donc des bases, j'en ai, mais là, j'ai en prime quelques données plus actuelles. Un plus donc. 

Les sept récits proposés dans ce livre sont véridiques et plusieurs devraient vous parler car les Mme Martin, c'est vous, c'est moi, votre mère, votre tante, votre voisine etc... Les cas sont communs et en cela, c'est révélateur. Comprendre l'économie, c'est acquérir un bon peu de jugeote, prendre du recul, savoir anticiper... 

Après, j'ai tout de même un bémol pour cette lecture. 
Bien fait, le final permet de rejoindre toutes les petites histoires de chaque madame Martin. C'est un épilogue. On termine presque en douceur. J'insiste sur le presque... 
Mais car il y a un mais, j'ai trouvé que parfois on s'éloignait un peu de l'économie, que l'auteur poursuivait un cheminement un peu différent, plus politique. Alors certes, c'est intimement lié voir inséparable, mais j'ai été moins prise par le texte. C'était un peu trop téléguidé pour moi. Je ne dis pas que ce n'est pas vrai ce que raconte Bruno Gaccio. Au contraire, c'est pour beaucoup vérifiable dans les faits. Juste que c'est un peu trop simpliste ou réducteur. Après cela n'enlève rien aux qualités de l'ouvrage qui sont nombreuses. J'ai simplement fait jouer mon sens critique et après tout, c'est un peu de le but de cette lecture. 



Et s'il fallait mettre une note : 12 / 20 



lundi 16 janvier 2017

Le livre du hygge. Mieux vivre : la méthode danoise de Meik Wiking




Le livre : 

Le livre du hygge. Mieux vivre : la méthode danoise de Meik Wiking aux éditions First, 288 pages, 14 € 95. 
Publié le 3 novembre 2016



Pourquoi cette lecture : 

J'ai eu la chance de remporter un concours sur Instagram avec les éditions First et c'est ainsi que j'ai eu mon exemplaire. 
La thématique m'a intrigué immédiatement car mieux vivre, c'est notre but à tous, non ? 



Le pitch : 

Pourquoi les Danois sont-ils les gens les plus heureux du monde ? Pour Meik Wiking, directeur de l'Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague, la réponse est simple : grâce au hygge. Sans équivalent français, le terme « hygge » (à prononcer « hoo-ga ») évoque les notions de confort, du vivre-ensemble et de bien-être profond. « Le hygge est une ambiance, une véritable atmosphère » explique Meik Wiking. 
« C'est profiter de ceux que l'on aime en passant du temps auprès d'eux, avec ce sentiment de se sentir chez soi, en sécurité. » Le hygge, c'est ce que vous éprouvez lorsque vous vous prélassez sur votre canapé, des chaussettes douillettes aux pieds, emmitouflé dans une couverture douce tout en observant par la fenêtre les éclairs d'un gros orage. C'est le bonheur que vous ressentez lorsque vous partagez une conversation et un délicieux repas avec vos proches autour d'une table ornée de bougies. 
C'est la chaleur des premiers rayons de soleil sur votre visage un jour de ciel bleu. Le Livre du Hygge vous invite à découvrir les grands principes de cette philosophie de vie danoise, avec de nombreux conseils et idées pour l'incorporer à votre quotidien : Se mettre à l'aise et faire un break ; Profiter de l'instant présent (et couper son téléphone) ; Éteindre les lumières et profiter de la lueur des bougies ; Prendre soin de ses relations et passer plus de temps avec ses proches ; S'autoriser des petits écarts et mettre de côté les principes de bonne santé (les gâteaux font bien partie du hygge !) Vivre chaque jour, et chaque café, comme si c'était le dernier.




Ce que j'en pense : 

On a toutes et tous envie de vivre mieux, sans dépenser des fortunes que l'on n'a pas forcément d'ailleurs. 
Se recentrer sur l'essentiel, on essaie bien, mais si on nous donne quelques trucs et astuces en prime, on sera bien content. 
Les danois sont les plus heureux au monde, apprenons donc d'eux. Évidemment qu'ils ont aussi des soucis, mais ils arrivent à prendre plus de recul. Comment ? Grâce au hygge. C'est cela leur secret et ils sont si sympas qu'ils le partagent.

Vous saurez, grâce à ce livre, presque tout sur le hygge, qui est une spécificité danoise, mais que l'on peut recréer chez nous. Rien n'est figé, vous pourrez y ajouter votre touche. 
Pas besoin de grands moyens, ni de tout révolutionner. C'est simple le hygge. Et c'est aussi pour cela qu'on va l'aimer. Fini de se prendre la tête entre les deux mains en se demandant si notre soirée avec quelques amis était trop ceci, pas assez cela. Simple qu'on nous dit ! 

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre car il est très bien documenté (statistiques, études, réflexions...), mais jamais ennuyeux. 
Les photos sont douces, apaisantes. 
Il y a aussi des illustrations simples, complètement dans l'esprit scandinave à mon sens. 
L'écriture est agréable, on est pris par la main, guidé en douceur. 
On y trouve même des recettes de cuisine. J'adore.
Bref un guide complet et il n'y a plus qu'à hygger ! Oui j'invente des mots, c'est conseillé dans cet ouvrage donc j'applique...



Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20


vendredi 13 janvier 2017

La chimiste de Stephenie Meyer




Le livre : 

La chimiste de Stephenie Meyer aux éditions JC Lattès, 600 pages, 22 € 00.
Publié le 23 novembre 2016



Pourquoi cette lecture : 

Comme beaucoup, j'ai découvert Stephenie Meyer avec la saga "Twilight". J'avais bien apprécié car c'était un nouveau genre à l'époque. Il y a eu depuis tant de versions... Je n'ai même pas voulu lire celle de l'auteur pour l'anniversaire de son "bébé".  
Je n'ai pas lu "Âmes vagabondes". Il est pourtant dans ma PAL. Plus tard sans doute. 
Là, on devrait plutôt être dans le registre du thriller. C'est ce que l'on nous dit en tout cas. J'ai envie de voir ce que l'auteur nous réserve car pour moi ce n'est pas son registre, du moins pas celui que je lui associe d'emblée. 



Le pitch : 

Dans l'une des agences les plus secrètes du gouvernement américain, Alex est appelée "La chimiste" pour sa capacité hors normes à savoir faire parler les criminels. Mais détentrice d'informations trop confidentielles, l'agence va vouloir sa mort et vite... Après quelques mois, son ancien responsable lui offre la chance d'effacer la cible qu'elle a dans son dos. Une dernière mission une dernière trahison ? Elle se prépare au combat le plus difficile de sa vie mais un homme que tout devrait éloigner d'elle va bouleverser toutes les logiques, toutes ses certitudes... 
Comment alors survivre à une chasse à l'homme quand on n'est plus seule à devoir se protéger ? Traduit de l'anglais par Dominique Defert.



Ce que j'en pense : 

On entre immédiatement dans ce qui est le mode de vie un peu particulier d'Alex, mais si je comprends parfaitement toutes les multiples précautions qu'elle prend, le pourquoi elle agît ainsi, j'avoue que j'ai rapidement été un peu lassée par cette accumulation de sécurité. J'ai eu le sentiment d'être noyée sous ces procédures et les répétitions. Au lieu d'avoir de l'action à tout va, j'ai eu l'impression de traîner un boulet qui ralentissait l'ensemble. 
Ceci étant dit, il y a tout de même pas mal d'action et on ne s'endort pas comme une souche sur ce livre. 

Quand (enfin) parfois Alex fend l'armure et redevient un être plus classique, j'aurais aimé être plus touchée par son personnage. Je ne suis certes pas restée de marbre, mais je n'ai pas été non plus  bouleversée. En bref, je suis restée sur ma faim, j'en voulais plus.

Les deux autres principaux protagonistes sont masculins (Stephenie Meyer aime bien le trio, deux hommes, une femme, non ?), mais eux aussi sont bien typés. On pourrait presque dire que l'on frôle la caricature. En soit, ce n'est pas cela qui est vraiment gênant. J'ai apprécié bien des romans où pourtant les personnages étaient des stéréotypes. Il faut juste que l'intrigue me happe et... Je suis restée globalement bien calée dans un certain confort, mais sans être bousculée. 
L'inspiration de l'auteur l'aurait conduite vers un scénario à la Jason Bourne. Ok, très bien et même, je dirais pourquoi pas... Sauf que justement, je trouve la saga Bourne en perte de vitesse... On en revient à mon ressenti plutôt en demi-teinte donc.  

Dans ce thriller, il y aura aussi un petit bout de romance. Logique je dirais car notre trio principal n'en reste pas moins des êtres faits de chaire et de sang en théorie. Ce répit dans l'action restera en retrait néanmoins. En cela, c'est bien vu pour rester dans le registre Thriller. 

Une lecture qui ne démérite pas vraiment, mais qui ne sort pas du lot autant que je l'aurai souhaité. Je ne doute pas que bien des lecteurs y trouveront plus leur compte que moi-même donc ne boudez pas votre plaisir s'il est au rendez-vous. Ce n'est pas parce que cela n'a pas "matché" à 100% avec moi qu'il faut passer son chemin. Chaque profil de lecteur est différent et si cela se trouve, la formule sera plus efficace avec vous. 



Et s'il fallait mettre une note : 11 / 20 



mercredi 11 janvier 2017

Tricothérapie. Le tricot est le nouveau yoga de Peace and wool



Le livre : 

Tricothérapie. Le tricot est le nouveau yoga de Peace and wool aux éditions Flammarion, 160 pages, 14 € 90. 
Publié le 28 septembre 2016.



Pourquoi cette lecture : 

C'était un livre que j'ai trouvé plus d'une fois sur mon chemin lors de mes visites en librairie. Un jour, je l'ai vu tout beau, tout neuf, mais dans un rayon d'occasion. Je n'ai plus résisté. 



Le pitch : 

Sortez vos laines préférées, votre paire d'aiguilles, installez-vous confortablement et réalisez de superbes projets. Pour lâcher prise en douceur, laissez les gestes répétitifs et le doux cliquetis des aiguilles libérer votre esprit. Evadez-vous ! La joyeuse petite équipe fun et passionnée de Peace and Wool, nichée sur une plage du sud-ouest de la France, à quelques encablures du Cap Ferret, présente ici 30 créations (vêtements, accessoires, déco...) douces et colorées pour toute la famille et la maison. 
Découvre dans cet ouvrage : le rappel des bases du tricot ; des modèles pour les débutants et les plus confirmés ; des focus bien-être. Empreint d'humour et de bonne humeur, ce premier livre sur la tricothérapie est votre nouvel allié détente.




Ce que j'en pense : 

Le tricot et moi, c'est une histoire qui dure et même si je ne suis pas douée, j'aime effectivement prendre mes aiguilles pour réaliser des ouvrages simples. Le travail en douceur sur un projet avec des points répétitifs me repose, me délasse et au final, j'obtiens un tricot homemade. C'est gratifiant, c'est cela la tricothérapie ! 

Pour en revenir au livre en lui-même, il est spécialement dédié aux tricoteuses qui débutent, qui aiment les ouvrages simples, vite fait, bien fait. 
Les photos sont sympas. 
Les explications sont faciles à comprendre. Il y a des traits d'humour qui font du bien. L'atmosphère est légère. 
Les projets présentés sont très actuels et conviendront à beaucoup. On peut les personnaliser comme on veut avec des couleurs variées. Je m'en suis notée plusieurs pour 2017 et plus... Je ne suis pas une rapide et puis il y a des intemporels, des indémodables. 

Bel ouvrage qui donne envie de connaître la marque Peace and wool dont je regrette juste que les fils de belles factures soient un peu trop chers pour ma bourse. 



Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20 






lundi 9 janvier 2017

Bilan challenge de lecture 2016



2017 est là depuis quelques jours déjà et il est plus que temps de dresser un bilan du Challenge lecture 2016 qui avait été crée et organisé par Laura du blog Mille vies en une.

Je dresse ici la liste de toutes les catégories que j'ai pu remplir au cours de l'année précédente (Pas si facile de remplir l'intégralité du cahier des charges ) et je mets le lien de la chronique du livre concerné pour celles et ceux que cela peut intéresser.


* Un livre qui fait du bien : "3 kits par jour" deFlorence Servan Schreiber

* Un livre de la rentrée littéraire de janvier (2016) : "Vie en oeuvre de Constantin Erod" de Julien Donadille 

* Le dernier livre d'un auteur que tu adores : "Entretien avec le diable" d'Olivier Barde-Cabuçon 

* Un livre avec un animal dans le titre : "Oh la vache !" de David Duchovny 

* Un roman autobiographique : "Comment je suis devenue chamane " de Claire Marie 

* Un livre de plus de 600 pages : "Et si c'est une femme, vie et mort à Ravensbrück" de Sarah Helm

* Un livre dont l'intrigue se passe à une autre époque : "L'atelier des poisons" de Sylvie Gibert

* Un livre de moins de 100 pages : "Petits riens pour apprendre la couture" de Mélanie Voituriez

* Un livre acheté sur un coup de tête : "In these words, tome 1" de Guilde Pleasure 

* Une BD biographique : "Sauvage" de Bévière 

*Un livre emprunté à la bibliothèque : "L'affaire Collini" de Ferdinand Von Schirach

*Un livre d'un auteur qui en a écrit plus vingt : "Guide des égarés" de Jean d'Ormesson

*Un livre que "tout le monde" a lu : "Riquet à la Houppe" d'Amélie Nothomb

*Un livre de la rentrée littéraire de septembre : "Les corps de Lola" de Julie Gouazé

*Un livre sur le cinéma (acteur, réalisateur, film...) : "Marilyn 1962" de Stéphane Cauchon



EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

vendredi 6 janvier 2017

Pour en finir avec l'arthrose et l'ostéoporose - la méthode antidouleur au naturel de Gilles Mondoloni



Le livre : 

Pour en finir avec l'arthrose et l'ostéoporose - la méthode antidouleur au naturel de Gilles Mondoloni aux éditions Solar, 372 pages, 19 € 50. 
Publié le 20 octobre 2016. 



Pourquoi cette lecture : 

J'ai beau n'avoir que 41 ans, j'ai des soucis de santé d'un autre âge (encore qu'il n'y a hélas pas d'âge véritable pour être touché) et je cherche à me documenter. Je ne suis pas concernée par l'ostéoporose (enfin pas que je sache), mais par l'arthrose et ses copains : arthrite et douleurs articulaires, osseuses. Youpi hein !!! 



Le pitch : 

L'arthrose et l'ostéoporose sont des maladies de plus en plus répandues : 15 % de la population en serait touchée. La médecine classique, trop "chimique", est bien souvent impuissante. Loin d'être une fatalité, ces formes de rhumatisme dites d' "usure" peuvent désormais être retardées par une bonne hygiène de vie. Et son impact sur le bien-être largement allégé grâce à certains traitements naturels. 
Dans ce guide est présenté, toutes les solutions naturelles et efficaces pour se débarrasser des douleurs des rhumatismes et lutter efficacement contre elles. Le Dr Gilles Mondoloni propose une approche globale de la santé de "l'arthrose" et de "l'ostéoporose", qui prend en compte la dimension "corps et esprit". En étudiant le fonctionnement du squelette humain avec une identification des causes des rhumatismes et quels sont les facteurs qui les favorisent. 
Les causes responsables comme le stress, l'anxiété, les émotions négatives et leur impact. Une approche des thérapies naturelles (phytothérapie, homéopathie, micronutrition, aromathérapie...) vraiment efficaces pour venir à bout de ces maladies. Les postures à mettre en place entre rééducation physique et activité sportive pour préserver son corps. Un agenda personnalisé du programme anti-rhumatismes pour faire soi-même son check-up annuel.



Ce que j'en pense : 

Avec ce type de livre santé, on a deux cas très fréquents : 
Le premier est d'avoir un ouvrage bien documenté, mais trop scientifique et indigeste pour le grand public. 
Le second est un livre trop généraliste, trop global et où le lecteur n'apprend pas grand chose. 
Plus rarement, on déniche aussi quelques bons titres parvenant à coupler les qualités des deux précédents cas de figure évoqués. C'est plutôt ceci que l'on retrouve dans l'ouvrage de Gilles Mondoloni. 

J'ai en effet pu mieux cerner et comprendre les multiples cas d'arthrose et d'ostéoporose, de quoi il retourne, les conséquences, les diagnostiques. 
Il y a quelques redites qui n'alourdissent pas trop le texte car elles ont un objectif disons pédagogique. L'auteur reprenant tout à la base et de manière très didactique. On pourrait presque entendre Michel Chevalet énoncer son fameux : "Alors comment ça marche ? C'est très simple..." 

Je trouve qu'il est important pour un patient de comprendre son mal. Cela lui permet de mieux l'accepter et de corriger si besoin en est son mode de vie afin de retrouver un confort plus grand. On ne peut pas tout solutionner, mais quand même, on peut améliorer bien des élément, de manière assez simple en réalité.

Beaucoup d'excellents conseils sont donnés surtout dans le dernier tiers de l'ouvrage. Diverses solutions sont proposées et on peut "mixer" différentes médecines pour atteindre les meilleurs résultats possibles car chaque patient est unique. Il y a de la logique et du bon sens dans ce livre tout en ayant aussi de la rigueur scientifique. Je suis très sensible à cela. 



Et s'il fallait mettre une note : 13 / 20