lundi 22 mai 2017

Le mari de mon frère tome 1 de Gengoroh Tagame



Le livre : 

Le mari de mon frère tome 1 de Gengoroh Tagame aux éditions Akata, 180 pages, 7 € 95. 
Publié le 8 septembre 2016. 


Pourquoi cette lecture : 

Dans les manga, toutes les problématiques peuvent être abordées. J'aime cette diversité. J'explore donc. 



Le pitch : 

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l'arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n'est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l'homme qu'il aimait. Yaichi n'a alors pas d'autre choix que d'accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. 
Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…


Ce que j'en pense : 

De nos jours encore, l'homosexualité et le mariage pour tous peut surprendre, poser des questions, déranger, faire peur, etc... Le plus souvent, c'est par ignorance, par crainte de ne pas savoir comment s'y prendre, réagir... Désamorcer le tout est donc parfaitement possible et proposer un manga plus ou moins sur cette thématique est à mon sens une excellente idée. C'est du quotidien, un fait de société, un pan de vie de famille (comme indiqué en quatrième de couverture). 

Cette saga (qui débute) porte un regard bienveillant sur le cas de cette famille japonaise qui comme toutes les familles du monde entier possède son histoire, ses secrets, ses non dits, ses souvenirs... Il est intéressant de souligner qu'au Japon, le mariage entre personnes du même sexe n'est pas encore autorisé. Chez nous, on se souvient encore des manifestations houleuses ! 
Le regard de Kana, celui d'une enfant est amusant et ose faire fit des bonnes manières pour poser des questions certes embarrassantes, mais qui ont le mérite d'être celles que tout le monde se pose un jour sans jamais oser les formuler à voix haute. Mike y répond avec une simplicité adorable et fait ainsi comprendre que oui, on peut se les poser ces fameuses questions, mais que les réponses sont ultra simples. Naturelles même. 

Une histoire avant tout très humaine, touchante, amusante, d'actualité... La suite !!!!! 



Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20 



1 commentaires:

Boom a dit…

Et bien je ne connaissais absolument pas mais tu m'as intrigué, je note :D

Rendez-vous sur Hellocoton !