lundi 15 mai 2017

Les enfants de la résistance tome 2 : Premières répressions de Vincent Dugomier et Benoît Ers



Le livre : 

Les enfants de la résistance tome 2 : Premières répressions de Vincent Dugomier et Benoît Ers aux éditions Lombard, 56 pages, 10 € 95.
Publié le 18 mars 2016.


Pourquoi cette lecture : 

Je prends enfin le temps de lire la suite de cette BD historique qui m'avait charmé malgré le sujet grave. 



Le pitch : 

Grâce à l'impact de leurs actions, François, Eusèbe et Lisa ne sont plus les seuls à se rebeller contre l'occupant allemand ; des adultes entrent aussi à présent en résistance, notamment le maire, le curé et les parents d'Eusèbe et François. Tout en gardant leur anonymat, les jeunes résistants font à nouveau preuve d'un culot extraordinaire en faisant le lien entre adultes pour organiser un système de passage de prisonniers français évadés vers la zone libre. 
En parallèle, les Allemands renforcent leur surveillance et n'hésitent pas à recourir à la violence voire au meurtre. Nos héros sont directement confrontés à la mort et au racisme. Dans une France de plus en plus divisée, de petits grains de sable isolés parviendront-ils à enrayer la machine nazie ?'



Ce que j'en pense : 

Que l'on ait lu ou non le premier volume importe peu. On peut très bien débuter par ce second volet des aventures de ces trois jeunes gens que sont François, Eusèbe et Lisa. Je dis cela car ma cadette de 11 ans l'a fait sans soucis. Elle n'a pas été perdue et au contraire, cela n'a fait que renforcer sa curiosité pour ces destinées. Ma grande de 14 et moi-même avons aussi apprécié et souhaitons plus que jamais connaître la suite. 

L'intrigue n'est pas gaie et dans cet album, les choses se corsent. Les premières victimes qui ne sont plus seulement des anonymes tombent. Forcément cela va faire grandir nos apprentis héros. 
La guerre est de moins en moins lointaine, les divisions se renforcent, mais la résistance aussi par petites touches. 
Très bien mené, le récit est prenant. Il est aussi historique, véridique. Je suis certaine que des questionnements entre génération peuvent apparaître tant l'identification aux protagonistes est possible. Cette lecture ne laisse pas indifférent. 

A noter qu'à la fin de l'album est disponible plusieurs pages de documents et d'explications de faits relatés au cours de ce tome. Ils encrent l'Histoire dans l'esprit des jeunes lecteurs. C'est bien pensé et assez pédagogique. Je ne peux qu'encourager ce type de démarche. 


Et s'il fallait mettre une note : 15 / 20




1 commentaires:

Boom a dit…

Cette série me tente énormément !

Rendez-vous sur Hellocoton !